skip to Main Content

1. POUR NOTRE CADRE DE VIE

  • Conserver notre environnement résidentiel de qualité en respectant un juste équilibre entre habitat et espaces verts tout en gardant l’esprit village d’une ville à la campagne.
  • Poursuivre l’aménagement du centre-ville en zone piétonne plus verdoyante.
  • Garder un équilibre entre les espaces de bien-être et les besoins du quotidien.
  • Construire une salle municipale excentrée qui pourra être louée aux habitants pour accueillir des événements festifs et familiaux à un tarif abordable et sans créer de nuisances sonores.
  • Relancer l’association des commerçants qui sera force de proposition pour animer le centre-ville lors de certains évènements.
  • Poursuivre le projet que j’ai initié en janvier 2019 de pôle de santé pluridisciplinaire pour favoriser l’installation de nouveaux professionnels de santé. à l’angle de la rue de l’Epinette et de la rue des Grouettes pour favoriser l’installation de nouveaux professionnels de santé.
  • Œuvrer pour que l’avenue de Montguillon prévue pour l’accès au 3ème parc Disney ne soit pas réalisée.
  • Avoir une politique rigoureuse de maîtrise foncière et maintenir les permanences de l’architecte conseil.
  • Veiller à ce que l’emplacement actuellement occupé par les préfabriqués de l’ancienne mairie reste un espace vert.
  • Inscrire un volet patrimoine (architectural, végétal) dans le plan local d’urbanisme.
  • Mettre en valeur le lavoir qui abrite la fontaine Sainte Geneviève.
  • Utiliser une application bilingue anglais qui détaillera nos particularités historiques et affichera notre actualité locale, culturelle et commerciale, notamment à destination des touristes.
  • Favoriser l’utilisation des engins non motorisés (vélos, trottinettes etc.) sur la commune.
  • Organiser un concours de décorations d’Halloween et de Noël pour encourager les habitants de la commune à décorer les maisons et rendre la ville plus attrayante.

2. POUR NOTRE SÉCURITÉ DES ACTIONS CONCRÈTES

  • Etendre la présence de la Police Municipale sur le terrain pour une sécurité accrue par des patrouilles nocturnes et en fin de semaine en coordination avec la Police Nationale et les communes du Val d’Europe.
  • Poursuivre l’installation de la vidéo protection pour couvrir l’ensemble de notre ville en collaboration avec la Police Nationale.
  • Œuvrer pour la mise en place d’un CSU (Centre de Surveillance Urbain) intercommunal.
  • Encourager la mise en place de collectifs « voisins vigilants ».
  • Devenir ville pilote en matière de sécurité routière : repenser le plan de circulation et de stationnement et établir un état de la sécurité routière en ville. Nous nous engageons à réunir les riverains rue par rue pour trouver pour chacune d’entre elles et en bonne intelligence la solution la mieux adaptée.
  • Optimiser la programmation des feux de circulation afin de fluidifier la circulation aux heures de pointe à la sortie de Magny.
  • Proposer à toutes les communes de VEA d’établir un « Plan intercommunal de prévention des risques » avec mise en commun des moyens d’intervention en cas d’événements majeurs (catastrophe climatique, chimique, bactériologique etc.)
  • Proposer des initiations aux gestes de premiers secours aux habitants.

3. POUR NOS TOUT-PETITS, NOS ENFANTS, NOS JEUNES ET LES FAMILLES

  • Faire des jeunes une priorité.
  • Poursuivre le projet d’installation d’une seconde crèche privée au nord de la commune
  • Intégrer un éducateur anglophone dans chaque centre de loisirs pour permettre une pratique ludique de la langue anglaise.
  • Créer une section internationale ouverte à tous au sein d’une de nos écoles élémentaires.
  • Rétablir les moments de sensibilisation à la sécurité routière et civique au sein des groupes scolaires.
  • Associer les jeunes à la vie communale en échange de moyens pour l’accession au permis de conduire.
  • Proposer une participation au financement du BAFA.
  • Offrir une programmation culturelle à destination des enfants et jeunes adultes, en coordination avec le Conseil Consultatif des Jeunes.
  • Permettre à nos jeunes de participer à un projet humanitaire ou de restauration du patrimoine en partenariat avec une association et sur le long terme.
  • Poursuivre les séjours jeunes l’été et le séjour ski en hiver.
  • Proposer un lieu d’accueil à destination des 15 / 20 ans.
  • Faire preuve de souplesse au niveau de la sectorisation afin que nos quatre groupes scolaires continuent à exister et accueillent les enfants de façon équitable et confortable.
  • Transformer les devoirs surveillés en aide aux devoirs pour les plus jeunes du CE1 à la 3ème.
  • Créer un pôle d’aînés pour accompagner les jeunes dans leurs devoirs scolaires.
  • Proposer un bilan orthophonique et dys dans les écoles pour les élèves en classe de CP. Œuvrer pour la présence d’un orthophoniste sur un créneau dans les écoles pour faciliter la prise en charge des difficultés identifiées.
  • S’appuyer sur les initiatives actuelles en centre de loisirs pour proposer dans tous les centres une initiation à la langue des signes. Œuvrer pour développer les échanges avec Passeraile au sein des écoles et du collège.
  • Développer un projet, sur le long terme, visant à travailler sur les problèmes de comportement entre élèves comme le harcèlement, la relation au corps, l’utilisation des écrans, les jeux dangereux.
  • Développer des actions transversales entre les écoles et le collège (action citoyenne, culturelle et sportive)
  • Mettre en place un parcours culturel afin de s’assurer que tous les enfants Hongrémaniens arrivant au lycée aient pu découvrir au moins une fois un lieu d’histoire et d’art comme le Louvre, un lieu d’accès à la science comme la Cité des Sciences, assisté à une pièce classique de Molière, ou plus proche la connaissance du Braille à Coupvray… Proposer ces sorties aux écoles, au collège.
  • Encourager les initiatives de temps de lecture qui se sont développées dans les écoles et le collège.
  • Œuvrer pour que le brevet de natation exigé par les structures sportives ou colonies de vacances puisse être passé par les élèves lors du passage de l’attestation scolaire de natation.
  • Instaurer une tolérance d’erreur ou oubli par famille par an pour l’inscription aux services périscolaires.
  • Remettre en place la journée du vélo et participer aux compétitions départementales pour les élèves de CM1/CM2.
  • Développer la lecture (VEA médiathèque) auprès des jeunes, un troc livre sera organisé tous les ans avec la présence d’une conteuse pour les plus petits.
  • Mettre en place la découverte de nouveaux auteurs et la lecture faite par les jeunes aux aînés.
  • Etudier la possibilité de réserver des logements destinés aux jeunes pour leur permettre de rester sur la commune. Travailler à la construction d’une seconde résidence pour jeunes travailleurs.
  • Recenser et partager les possibilités de stages professionnels sur un support accessible aux jeunes.
  • Multiplier les actions à destination des jeunes (sorties, plus de manèges lors des brocantes…)
  • Proposer des tournois sportifs ouverts aux jeunes non licenciés en club. Les associer à la rediffusion d’événements sportifs majeurs.

4. POUR NOS FINANCES ET NOTRE FISCALITÉ

  • Mener une gestion équilibrée et réaliste, en veillant à ne pas augmenter les charges publiques.
  • Poursuivre une gestion maîtrisée des finances locales, notamment en maintenant la fiscalité à un niveau modéré.
  • Attirer des entreprises du secteur tertiaire pour pouvoir garder un taux d’imposition raisonné et diversifier les recettes fiscales de la ville.
  • Proposer à Val d’Europe Agglomération la mutualisation des charges et des regroupements d’achats avec les autres communes.
  • S’engager sur la transparence en confiant la vice-présidence de la commission d’appel d’offres à un membre de l’opposition.
  • Poursuivre l’entretien des voieries communales et des espaces verts.

5. POUR LA QUALITÉ DE NOTRE ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

  • Poursuivre l’allègement de l’empreinte écologique de la ville par l’isolation des bâtiments publics et l’éclairage public intelligent basse consommation.
  • Encourager les attitudes éco-responsables par la récupération, le tri sélectif et les possibilités d’utiliser les énergies les moins polluantes.
  • Employer des énergies renouvelables dès que cela est possible pour les besoins de la commune.
  • Poursuivre les actions en faveur de nos amies les bêtes (installation du parc canin, stérilisation des animaux errants, etc.).
  • Favoriser le recyclage de l’eau avec des récupérateurs pour l’arrosage des végétaux.
  • Créer un verger municipal accessible à tous.
  • Développer l’agriculture urbaine avec des jardins partagés, des échanges autour des récoltes, un soutien au réseau des AMAP (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne).
  • Rechercher des dispositifs rendant autonomes, voire producteurs, les bâtiments en matière énergétique.
  • Réduire les déchets dans les groupes scolaires.
  • Installer des capteurs de pollution et communiquer régulièrement les mesures.

6. POUR NOS TRANSPORTS ET NOS DEPLACEMENTS

  • Agir auprès du Syndicat Intercommunal des Transports pour répondre aux besoins croissants et diversifiés de nos habitants, tout en mettant l’accent sur les déplacements écologiques.
  • Relier l’ensemble des pistes cyclables de Magny le Hongre et étudier la création d’une voie directe vers la gare RER traversant le lieu dit du « Poisson ».
  • Promouvoir l’acquisition de vélos électriques par les habitants de Magny.
  • Mettre en place des parkings à vélo sécurisés et abrités à proximité des plus importants arrêts de bus de la ville, du centre commercial et du collège.
  • Développer des nouvelles offres de transports en commun : transports alternatifs vers le centre commercial ou autres destinations avec application numérique permettant de faire coïncider les offres et les demandes.
  • Intervenir auprès du Syndicat des Transports pour mettre en place une liaison bus directe vers le lycée le matin à 8 heures et un retour le soir aux heures de sortie.
  • Promouvoir un réseau style « Vélib » sur l’agglomération Val Européenne.

7. POUR NOS AÎNÉS ET LE LIEN INTERGÉNÉRATIONNEL

  • Permettre aux seniors de continuer de bien vivre dans leur commune, individuellement, en groupe et avec toutes les générations.
  • Mettre en place un Conseil des Aînés et un réseau senior de bénévoles pour la ville (avec pour sujets de réflexion : l’habitat, la citoyenneté, le déplacement, l’environnement, le cadre de vie, les loisirs, la culture, le sport, la santé et pourquoi pas un jumelage).
  • Soutenir les pratiques associatives et sportives des seniors (marches collectives avec des aidants, parcours santé adapté).
  • Accompagner nos aînés qui en ont besoin : maintien à domicile, portage de repas, soutien aux aidants, avec la coordination gérontologique intercommunale, les CLIC (Centres Locaux d’Information et de Coordination).
  • Mener à son terme le projet de béguinages résidences pour Seniors autonomes au nord de la commune.
  • Adhérer au programme du Réseau Villes Amies des aînés (comment s’adapter au vieillissement de la population en luttant contre l’âgisme et faire participer les seniors à la vie de la ville comme acteur clé).
  • Prévenir la perte d’autonomie (ateliers mémoire, mobilité, nutrition).
  • Accompagner les aînés dans les démarches administratives de plus en plus dématérialisées.
  • Proposer des séances de remise à niveau du Code de la route aux aînés.
  • Imaginer un site de covoiturage pour que les aînés puissent se rendre le plus facilement possible aux rendez-vous administratifs.
  • Proposer aux jeunes en service civique de donner des cours d’initiation informatique aux aînés.
  • Proposer aux aînés d’animer des ateliers de transmission de connaissances sur les travaux pratiques (couture, bricolage, cuisine, tricot, etc.)
  • Organiser un hébergement solidaire de jeunes chez les aînés en échange d’aide ou de présence régulière.
  • Permettre aux aînés d’être accompagnants lors de sorties scolaires.

8. POUR NOTRE VILLE ACCESSIBLE A TOUS

  • Changer le regard et les mentalités sur le handicap.
  • Permettre aux personnes en situation de handicap de mieux vivre au quotidien.
  • Créer une commission « coordination accessibilité » composée de personnels formés et sensibilisés, ainsi que d’élus, pour répondre aux besoins et attentes des personnes souffrant de handicap. À l’écoute des particuliers et des associations, elle agira en coordination avec les services municipaux.
  • Organiser une rencontre annuelle avec les représentants de Passeraile pour apprendre à mieux vivre ensemble et développer des actions avec le Conseil Consultatif des Jeunes et le Conseil des Aînés.
  • Améliorer l’accès aux services municipaux y compris en développant l’e-administration.
  • Mettre en place une cérémonie d’accueil lors de l’obtention de la nationalité française.

9. POUR NOS ASSOCIATIONS, LE SPORT, LA SANTÉ ET LA CULTURE

  • Accompagner le dynamisme de nos associations en mettant à leur disposition des salles municipales et en continuant à leur accorder des subventions
  • Poursuivre le soutien logistique et financier à nos associations et mettre en place une plateforme numérique pour les promouvoir
  • Poursuivre les activités culturelles et sportives déjà organisées sur la commune et les enrichir au profit des plus jeunes, des adolescents, des familles et des retraités.
  • Développer l’esprit sportif autour d’une fête annuelle du sport et de l’organisation de rencontres sportives.
  • Proposer une activité sportive ouverte à tous avec un coach le dimanche matin.
  • Réaliser un parcours VTT / VTC et baliser un parcours de course à pied.
  • Œuvrer pour la création d’un complexe de jeux de raquettes (tennis, paddle) au nord de la commune.
  • Poursuivre le projet de l’école de musique.
  • Encourager les représentations théâtrales au sein de la ville afin de découvrir les grands classiques.
  • Organiser une randonnée annuelle à la découverte du patrimoine et de l’habitat briard.
  • Equiper la salle des fêtes d’une climatisation.
  • Mettre en place une journée annuelle pour tous de la santé par le biais de tests d’activités physique validés par l’OMS.
  • Développer les conventions existantes d’actions sportives (usep, unss, clubs) en lien avec l’école, le collège et les associations sportives.
  • Créer une manifestation annuelle « Magny à la campagne » avec la possibilité d’être immergés le temps d’un week-end (pique-nique, dégustation de produits locaux, découvertes des métiers d’antan, mini ferme, artisans locaux).
  • Mettre en place une brocante post-Noël.
  • Organiser dans la salle des fêtes des après-midi danses de salon.
  • Organiser des parcours de pétanque.
  • Créer un concours de photographies de la ville. Publier une fois par mois dans Magny le Mag.

10. POUR NOTRE DÉMOCRATIE LOCALE, UNE VILLE MODERNE

  • Proposer un espace numérique permettant à Magny le Hongre de devenir une ville intelligente (Smart City) et permettre ainsi aux habitants de communiquer de façon instantanée avec les services municipaux.
  • Donner les moyens à chacun(e) de s’informer, participer et s’engager. La participation des habitants sera toujours au cœur des pratiques municipales.
  • Permettre aux habitants de saisir le conseil municipal pour inscrire des sujets à l’ordre du jour.
  • Mettre en place une application en ligne afin de recueillir les requêtes des habitants.
  • Maintenir les réunions de quartier, permettant de recueillir les avis des habitants sur les réalisations et projets menés, de connaître les attentes et difficultés au quotidien et de présenter les projets pour la ville et le quartier.
  • Poursuivre la réunion annuelle d’accueil des nouveaux habitants.
  • Mettre en place un lien avec les professionnels de la ville accompagner les personnes en recherche d’emploi ainsi que les adolescents en quête de stages et de formations en apprenant à se présenter, à rédiger un CV…
  • Mettre en place une application smartphone ludique qui permettra de faire découvrir la ville aux habitants et aux touristes.
  • Améliorer la couverture 4G sur l’ensemble de la commune.
  • Mettre en place une application avec plans interactifs et géolocalisation pour tous les parcours de randonnée, de vélos et de course à pied.
  • Favoriser la mise en place d’un Fab Lab (laboratoire de fabrication) sur Magny (lieu ouvert au public où sont mises à disposition toutes sortes d’outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d’objets afin d’attirer des Startup.
  • Remplacer les clefs des bâtiments communaux par des clefs Smartphone programmables.
  • Programmer les éclairages passage piéton de nuit en fonction de la présence d’un piéton et/ou d’un véhicule.
  • Mettre en place un espace multimédia de coworking pour les adultes et les étudiants.

Menu – Notre projet

Back To Top